Événement

Sacrements d'initiation, et après ?

Rencontre animée par le père Alain Dagron Avec le service diocésain du catéchuménat, l'Enseignement catholique, les aumôneries de l'Enseignement public, la pastorale liturgique (...) LIRE L'ARTICLE

TEMPS DU CARÊME : LÂCHEZ PRISE !

Dans cet édito du mois de Mars 2017, le cardinal Jean-Pierre Ricard nous invite à "prendre le temps de souffler [...] pour nous rendre disponible à Dieu et aux autres." LIRE L'ARTICLE

Vivre le Carême 2017 dans vos paroisses

Retrouvez quelques exemples d'initiatives prises dans les paroisses de Gironde durant le temps de Carême 2017. LIRE L'ARTICLE

Une source d'eau jaillissant pour la vie éternelle

Bonne année

         Le conseil économique m’a demandé de faire, sous forme de feuilleton, une présentation du budget du secteur pastoral et de    l’utilisation de l’argent. J’ai commencé en dernière page au numéro 134 en écrivant sur « le denier de l’Église », mais le lancement de la campagne annuelle étant aujourd’hui je me permets de développer le sujet.

 

           Ce don volontaire régulier est destiné au « traitement » des prêtres et au salaire des laïcs. Il y a, nous le savons, de nombreux    bénévoles mais certaines missions, en particulier de responsabilité   diocésaine, sont portées par des laïcs rémunérés.

Les prêtres – et l’archevêque -  ont tous le même salaire. 978, 67€ nets le mois dernier. Ils sont logés gratuitement et sont indemnisés pour les déplacements occasionnés par leur ministère (0,40€/km).

 

         Ce « traitement » permet de vivre honnêtement, de se nourrir(mise en commun des frais quand plusieurs prêtres vivent ensemble     sous le même toit comme la nourriture), d’acheter des livres, de  prendre quelques vacances, de s’habiller et même de donner...

 

         C’est donc vous qui cotisez au denier. Le secteur pastoral du Cubzaguais se comporte bien et nous vous en remercions ; mais, je l’écrivais déjà le13 novembre (n°117) nous pouvons mieux faire.

2013 : 126 donateurs = 25 262€

2014 : 133 donateurs = 24 317€

2015 : 153 donateurs = 24 383€

2016 : 141 donateurs = 25 508€

 

         C’est peut-être à chacun de nous de solliciter des personnes que nous rencontrons, afin d’aider à une prise de conscience sur la question afin d’augmenter le nombre des donateurs : enfants adultes, parents, voisins, amis, sans compter ceux qui viennent à l’église pour un événement comme un mariage ou des obsèques et qui sont reconnaissants de trouver des personnes qui les accueillent.

         Si nous voulons des prêtres, il faut leur permettre de vivre .Merci !

 
     Votre curé, Gérard Faure

 

Trouver une messe ou une paroisse Une question ? CONTACTEZ-NOUS