Edito - 29 Octobre 2017

Les photos de l'Église catholique en Gironde:

Flickr: 76383460@N06

Quand je vais à Lourdes, je suis toujours saisi par la diversité de l'église :

Diversité des nationalités, diversité des cultures, des couleurs, des langues,

des expressions de la foi.  Et je me dis : est-ce une image de la vie éternelle ?

Tous ces hommes, toutes ces femmes, ces enfants, ces vieillards, ces gens

bien-portants, ces malades, moi-même (qui fais, comme toi lecteur, partie

de plusieurs catégories!) sommes-nous une image du ciel ?

Comment nos rassemblements, et tout particulièrement la célébration dominicale, sont-ils reflet sur terre de ce qui se passe au ciel ?

Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel ...

Du coup, je me retrouve à envisager cette fête de Toussaint, et la liturgie des défunts qui suit le lendemain, comme une union réelle des saints du ciel et de ceux de la terre, des saints en devenir.

Tous ensemble et pour toujours ... dis le prêtre à la prière eucharistique.

Et je me dis : vont-ils me supporter, pour toujours ? Oui ! Car notre préoccupation sera bien de chanter la louange de Dieu comme nous aimons déjà le faire en nous rassemblant le jour de Toussaint.* 

Et cette "anticipation" du rassemblement  se vit aussi au quotidien dans notre manière d'être les uns avec les autres, et pas seulement avec ceux que nous avons

choisis ou qui nous ont choisis. C'est ainsi que nous devenons une force de transformation du monde.

Votre curé, Gérard Faure

 

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+